Hier le lundi 4 octobre journée noire pour la firme américaine facebook qui a perdu en une journée 6% de sa valeur et à son co-fondateur et dirigeant 7 Billons de dollars en l’espace de quelques heures.

Pendant près de six heures, lundi, l’ensemble des services du géant californien (Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger et Occulus) se sont coupés d’Internet. Cet événement rare – mais pas unique – a mis notamment en lumière la dépendance de la planète à ce réseau social et la panique de plusieurs utilisateurs qui dependent exclusivement sur ses plateformes pour vivre.

3,5 milliards de personnes – près de la moitié de la planète – et 200 millions de PME utilisent l’un de ses services chaque mois.

« Nous sommes au courant que certaines personnes ont des difficultés à accéder à nos applications et produits. Nous nous efforçons de revenir à la normale le plus rapidement possible, et nous nous excusons pour tout désagrément », avait déclaré un porte-parole de l’entreprise Facebook à 20 Minutes en début de soirée. A 21h52, après un silence de près de quatre heures, le directeur technique de l’entreprise, Mike Schroepfer, a indiqué qu’il s’agissait de « problèmes réseau », sans rentrer dans les détails.

Dans la nuit, Facebook a indiqué qu’un «changement dans la configuration» des routeurs du coeur de son réseau (backbone) «qui coordonnent le trafic entre nos data centers a provoqué un problème qui a interrompu les communications. Cela a perturbé le trafic et a eu un effet boule de neige sur la façon dont nos data centers communiquent, mettant tous nos services à l’arrêt».

Cet événement a fait le bonheur de Twitter et a eu un engagement massif de la communauté:

Pour nous entreprises qui avons besoin de rester en contact avec nos clients, staff et partenaires, quelles leçons avons nous tiré?

  • Ne pas dépendre d’un service exclusivement et de préparer un plan d’urgence
  • L’intelligence artificielle est certes performante mais n’est pas foolproof, ne pas trop en dépendre pour tout automatiser
  • Continuer à utiliser le téléphone, le mail, pour garder contact
  • Se positionner maintenant sur des alternatives pour engager votre communauté
  • Le malheur des uns faits le bonheurs des autres, transparence et communication claire et rapide avec toutes les parties prenantes.

Coincidence ou panne préméditée?

Hors la panne technique, Facebook a Les gens commencent à comprendre ce que Facebook fait de vos données.

En fait, selon le Ponemon Institute, la confiance dans Facebook a fait un plongeon de 66% en 2018 . Au cours des dernières années, Facebook a collecté de grandes quantités de données sur tous ses utilisateurs, ce qui est franchement effrayant. Vous pouvez voir exactement ce que Facebook a sur vous en téléchargeant votre fichier zip de données ici.

D’autant plus que Frances Haugen, une ancienne haute dirigeante de Facebook qui a déjà collaboré avec les autorités et les médias, est sortie publiquement sur son ancien employeur à la populaire émission américaine d’actualités 60 Minutes. Elle a raconté à quel point Facebook plaçait ses intérêts financiers devant l’intérêt public et considère que l’entreprise est responsable de la détérioration du climat social. Mme Haugen va comparaitre ce mardi devant le Congrès américain. 

Alternatives, pourquoi pas

WT Social

WT Social est un réseau social qui se veut l’antithèse complète de Facebook. Le slogan dit tout : WT Social est le réseau social non toxique.

Le réseau a été lancé par le co-fondateur de Wikipedia, Jimmy Wales. Les fonctionnalités de microblogging et de contribution de Wikipedia sont répandues sur WT Social. Mais plus important encore, il manque toute la collecte de données fournie avec Facebook.

Chez WT Social, vos données ne sont ni collectées ni vendues. Non seulement cela, mais les annonceurs ne dictent pas ce qui est sur le site ou ce que vous voyez. Il n’y a même pas d’algorithmes pour organiser votre flux pour vous. Les membres ont un contrôle total sur l’expérience utilisateur.

Yubo

Yubo est un réseau simple qui se concentre sur la diffusion en direct. Les membres peuvent créer des sessions en direct avec jusqu’à 10 streamers différents et un nombre illimité de téléspectateurs. Sur la page principale de l’application, vous pouvez rechercher des flux en direct basés sur des sujets. Il y a aussi la possibilité de suivre vos streamers préférés afin que vous sachiez toujours quand ils passent en direct.

La plate-forme s’adresse aux utilisateurs âgés de 13 à 25 ans. Pour protéger les jeunes utilisateurs, Yubo sépare les membres en deux communautés. Les personnes de plus de 18 ans ne peuvent pas interagir avec des utilisateurs plus jeunes et vice versa.

MeWe

Depuis son lancement en 2014, MeWe a mis la confidentialité au premier plan. La plate-forme vante qu’il s’agit du « réseau social de nouvelle génération ». En quoi est-il différent de Facebook ? Eh bien, MeWe n’a aucune publicité. Votre flux n’a que du contenu provenant de ceux que vous suivez.

MeWe n’exploite ni ne vend vos données privées non plus. La plate-forme s’appuie sur des services payants optionnels pour générer des revenus. Vous pouvez acheter de l’espace de stockage supplémentaire pour votre compte Secret Chat ou payer quelques dollars pour des emojis personnalisés. Récemment, MeWe a lancé un plan de niveau premium avec quelques mois. Il a également commencé à offrir des services au niveau de l’entreprise avec une multitude de fonctionnalités payantes adaptées aux affaires et à la collaboration.

Mastodon

Mastodon a été lancé en 2017 et a eu un impact considérable sur la scène des réseaux sociaux. Mastodon est un réseau social gratuit et open source. Lors de son lancement, il était présenté comme un concurrent open source de Twitter, mais comme les gens quittent Facebook, il est utilisé de la même manière que Facebook, ce qui en fait une très bonne alternative à Facebook.

En fin de compte, Mastodon est une alternative décentralisée à toutes les plateformes de réseaux sociaux commerciaux, ce qui signifie qu’aucune entreprise ne le possède ou ne peut monopoliser votre communication.

Signal

Signal est une application de messagerie riche en fonctionnalités, open source et gratuite. Contrairement à Facebook Messenger et Whatapp, Signal est conçu dans un souci de sécurité et de confidentialité. Chaque conversation que vous avez, que ce soit avec une seule personne ou un groupe, utilise un cryptage de bout en bout. Cela garantit que vos données sont à l’abri des regards indiscrets.

Les fonctionnalités de sécurité ne sont pas des bascules facultatives que vous activez dans le menu des paramètres. C’est autour de cela que Signal est construit. Même les développeurs n’ont pas accès à vos conversations.

Telegram

Telegram est un mignon petit messager rempli d’œuvres d’art amusantes et de mascottes animées. Mais ne vous laissez pas tromper par la nature colorée. Telegram utilise des techniques de cryptage puissantes pour protéger vos conversations.

Le client de messagerie est gratuit et open-source. Il est donc accessible à tous. Cependant, le côté serveur du système de communication est fermé et propriétaire.

En plus d’être à l’abri des pirates, vos données Telegram peuvent s’autodétruire. Il existe plusieurs paramètres facultatifs que vous pouvez utiliser pour vous assurer que Telegram détruise vos données après une période spécifiée.

L’application client Telegram possède une tonne de fonctionnalités uniques. Vous pouvez envoyer des messages simples, discuter avec des groupes allant jusqu’à 200 000 personnes, partager des fichiers, etc. Les messages peuvent également être synchronisés sur plusieurs appareils.

La liste est longue, mais comme pour chaque société il faut choisir la plateforme ou se trouve une grande partie de votre audience pour garder le contact.

Vous avez des questions n’hésitez pas à les mettre sur les commentaires ou nous contacter directement.